Dr-Denis-Creton
Le Dr Denis CRETON

est heureux de vous accueillir sur le site de VEINSURG

Exploration, traitement et chirurgie des varices, chirurgie hyperselective,
anesthesie loco-régionale, chirurgie ambulatoire, echo doppler, recommandations pour les patients...

Cabinet de consultation 5 Place Thiers (place de la Gare) • 54000 NANCY • Tél : 03 83 32 83 83 • Fax : 03 83 36 70 81

La chirurgie des varices

L'apres opération

Le traitement de la maladie variqueuse ne s’arrête pas à la sortie de la clinique : dans les années qui suivent l’intervention chirurgicale, une surveillance régulière de votre état veineux s’impose pour éviter la réapparition de varices.

En effet, si les varices ôtées chirurgicalement ne peuvent réapparaître, d’autres veines peuvent, en revanche, se transformer en varices au fil des années et nécessiter de petites interventions locales afin de les enlever (sans hospitalisation). C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de surveiller votre état veineux même plusieurs années après l’opération.

Laisser en place des veines malades sans les soigner, expose les veines saines à être contaminées par la maladie. Cette surveillance se fait par la sclérose qui fait disparaître régulièrement les varices qui apparaissent.
Aucune intervention ne peut garantir une guérison définitive. Une intervention la mieux réalisée remet le système veineux en parfait équilibre.

opération varices

Le port de la compression élastique est la meilleure prévention pour l’avenir. Il n’y a pas d’accoutumance au port de la compression élastique.
L’idéal est de profiter de l’opération pour intégrer le port de collants, de bas ou simplement de chaussettes à varices dans votre vie de tous les jours en en achetant tous les ans à l’automne pour les mois d’hiver.

Quelques heures par semaine ou par jour sont déjà une prévention pour l’avenir.
En fait, le port de la compression élastique (bas ou collant) repousse, dans le temps, les varices qui sont inscrites dans votre histoire et qui devraient arriver dans l’avenir.

La compression médicalement la plus efficace est la chaussette (sous le genou).
Les femmes qui portent des jupes préfèrent les bas qui montent en haut de la cuisse ou les collants mais la chaussette est médicalement suffisante.

Un certain nombre de précautions vous permettent de protéger votre circulation veineuse :

  • Eviter la station debout prolongée et la position assise, jambes croisées (changer souvent le sens de croisement)
  • Porter une contention élastique pendant les longs voyages en position assise, (bus, voiture) et surtout pendant les voyages en avion, car l’altitude aggrave les varices. La pressurisation n’est jamais complète, la sécheresse de l’air ainsi que la prise de boissons alcoolisées aggravent la déshydratation.
  • Pendant un voyage long courrier en avion, le port de chaussettes, de bas ou de collants de classe 2 est indispensable quelle que soit la saison ou la destination. Vous pouvez les enlever dès l’arrivée à l’aéroport.
  • Pour activer la circulation, il faut penser à se lever et marcher (dans la mesure ou on peut) et faire des mouvements de pieds (flexion extension de la cheville) ou des contractions des orteils.
  • Surélever les jambes dès que vous êtes assis ou couché.
  • Surélever les pieds du lit de 8 cm.
  • Remuer régulièrement les pieds ou les orteils quand vous êtes assis pour activer la circulation veineuse.
  • Eviter les sports imposant des efforts importants surtout en position statique ou qui secouent brutalement les jambes (tennis, football, aérobic, squash, step...), leur préférer la natation, le jogging, la marche, le cyclisme.
  • Eviter la prise de pilules contraceptives fortement dosées.
  • Pour l’après ménopause, l’insuffisance veineuse sans complication de phlébite vraie n’est pas une contre-indication à la prise d’hormone par patch cutané.
  • Protéger vos jambes par une contention bien conduite durant toute grossesse.
  • Le port d’un bas ou d’un collant élastique est conseillé dès les premières semaines de grossesse car ce sont surtout les hormones, secrétées dès le début de la grossesse, qui abîment la paroi veineuse.
  • Prendre l’habitude du drainage de posture qui se pratique couché en levant très haut les jambes contre un mur pour vider les varices et reposer la paroi veineuse.
  • Les pesanteurs et les douleurs situées au niveau du bas-ventre avant les règles correspondant à des varices gynécologiques sont souvent soulagées par cette même position en soulevant en plus le bassin sur un coussin.
  • Habituez-vous aux douches alternées chaud-froid surtout l’été.
  • Eviter les bains trop chauds qui accentuent la dilatation des veines superficielles.
  • Eviter la surcharge pondérale et ayez une alimentation saine.
Copyright © 2017 Veinsurg - Chirurgie des varices - Dr Denis CRETON - Nancy - Tous droits réservés - Réalisation Page Graphique