Denis Creton MD is pleased to offer this Web site

Denis Creton MD, vascular surgeon, specialist in varicose vein treatment
VEINSURG is a vascular surgical unit devoted to the venous disorder

Endovenous surgery, locoregional anesthesia, day-surgery, ultrasound doppler, advice for the patients...

Office : 5 Place Thiers • 54000 F-Nancy • Tél : +33 3 83 32 83 83 • Fax : +33 3 83 36 70 81

Home

Les traitements

Les médicaments (toniques veineux)

Les médicaments servent à soulager les symptômes de la maladie veineuse. Ils sont utiles au traitement ; ils tonifient la paroi veineuse et agissent aussi sur la micro-circulation de la peau. Ce sont souvent des extraits de produits naturels reconstitués (Marron d’Inde, Ginkgo Biloba, extraits de plantes, Ruscus, Rutine, Pépin de raisin blanc).
Ils agissent souvent bien sur l’ensemble des troubles occasionnés par les varices (lourdeur, fourmillements, impatiences, démangeaisons, crampes).

Les collants, les bas élastiques et les bandes

Ils compriment le membre et font disparaître l’oedème.
La compression est un complément très utile au traitement, surtout s’il existe, avant l’opération, des plaques dures sur la jambe.
La compression élastique comprime légèrement les veines dilatées, diminue la quantité de sang qui, sinon, a tendance à redescendre vers le pied.
C’est une façon artificielle de supprimer l’action néfaste des varices sur les tissus de la jambe.
C’est un moyen de traitement contraignant mais extrêmement efficace.
Après l’intervention, la compression élastique permet de réduire l’importance des hématomes et de faciliter la cicatrisation.
Même après une opération parfaitement réalisée, la maladie veineuse, maladie congénitale, étant toujours présente, le port d’une compression élastique permet de reporter l’apparition éventuelle d’autres varices.

Collants Bas élastiques Bandes

 

La sclérose

a pour principe d’injecter dans la veine dilatée un produit irritant : il s’ensuit un spasme veineux puis, par l’inflammation un épaississement de la paroi qui évolue rapidement vers l’oblitération : la veine devient alors un cordon fibreux.

sclérose varice seringue mousse

Ses inconvénients essentiels sont la durée du traitement et la récidive.

En effet, les scléroses, pour être efficaces et durables, doivent être répétées régulièrement.

Elles s’utilisent dans les petites varices diffuses quand il n’y a pas de sources variqueuses ou de varices en dessous.

La microsclérose est une technique idéale pour le traitement des varicosités inesthétiques : petites formations variqueuses superficielles rouges ou bleutées, surtout à la face externe de la cuisse.

Actuellement l’injection de sclérosant sous forme de mousse augmente considérablement l’efficacité de la sclérothérapie surtout pour le traitement des gros troncs veineux.

Sclérose injection seringue mousse

 

La sclérose écho-guidée

sclérose echo-guidéeElle s’utilise pour la sclérose des veines variqueuses invisibles à l’examen, l’injection de produit sclérosant se fait alors sous contrôle échographique avec ou sans introduction d’un cathéter (sclérose échoguidée).

Cela permet d’injecter le produit sclérosant exactement sous forme liquide ou mieux sous forme de mousse en toute sécurité dans la varice, même si on ne la voit pas sous la peau.

C’est une technique très utilisée pendant une intervention chirurgicale pour fermer des varices ou des veines pathologiques inaccessibles par l’opération.

L’extrémité (le biseau) de l’aiguille est suivie sous échographies jusqu’à l’intérieur de la veine pathologique (petit point brillant au milieu du rond noir représentant la veine en coupe). Le produit sclérosant sous forme de mousse est bien visible à l’échographie. De cette façon, l’injection de produit sclérosant est parfaitement sécurisée.

sclerose echo-guidéevarice echographie

 

Le traitement chirurgical

système veineux varices jambesLe système veineux peut être comparé à un arbre orienté la tête en bas.
Les racines situées en haut sont parfois touchées.
Parfois, les troncs ou les grosses branches ou simplement les petites peuvent être touchés. Parfois, en l’absence de varices visibles, à l’extrémité des plus petites branches, les varicosités peuvent être comparées aux feuilles de l’arbre.
Le principe du traitement consiste à supprimer les varices et les voies de reflux anormales du sang veineux vers le réseau veineux superficiel.

  • Le tronc de la grande saphène est en cause dans la majorité des cas :la grande saphène naît à la cheville, monte le long de la face interne de la jambe, du genou et de la cuisse et se termine au niveau du pli de l’aine, où elle se jette dans la veine fémorale.
  • Le tronc de la petite saphène est en cause dans 15 % des cas.
    La petite saphène part du côté externe de la cheville et se termine dans le creux du genou.
  • Les branches saphènes sont, elles aussi, souvent touchées par la maladie variqueuse.
  • Les varices isolées, indépendantes des réseaux saphènes, peuvent être également touchées.

L’ensemble de ces veines superficielles drainant peu de sang quand elles sont saines (10 %), peuvent, a fortiori quand elles sont malades (varices, veines stagnantes, veines parasites) être supprimées sans problème puisqu’elles n’assurent plus aucune circulation sanguine.
Les veines profondes assurent normalement la circulation (90 %) à condition de ne pas être obturées par une fibrose, à la suite d’une phlébite, par exemple.
C’est une éventualité très rare dont l’étude se fait à l’écho-doppler et parfois par une radiographie des veines (phlébographie).

Copyright © 2017 Veinsurg - Chirurgie des varices - Dr Denis CRETON - Nancy. All Rights Reserved. - Réalisation Page Graphique